Notre forum de discussion Notre forum de discussion Posez-vos questions à nos sp ...
Contact Contact Nous somme disponible pour tou ...
Page principale Page principale ...
Notre forum de discussion
Posez-vos questions à nos spécialistes
Contact
Nous somme disponible pour tous contacts
Page principale
Les écrans de l'interface
Voyez par vous-même à quoi ressemble la domotique
Nos interrupteurs
Des interrupteurs lumineux ou totalement invisibles
La technologie
Comment cela fonctionne t-il ?
Les écrans de l'interface Les écrans de l'interface Voyez par vous-même à quoi r ...
Nos interrupteurs Nos interrupteurs Des interrupteurs lumineux ou ...
La technologie La technologie Comment cela fonctionne t-il ? ...
Pour protéger votre maison contre le cambriolage

SECURITE CONTRE L'EFFRACTION

90% DES CAMBRIOLEURS ABANDONNENT APRES 3 MINUTES D'EFFORTS INFRUCTUEUX

Pour protéger efficacement sa maison contre le vol, il faut d'abord modifier ses comportements et renforcer certains points clés. La protection passive ne vous coûtera généralement pas grand-chose et peut s'appliquer tout de suite, la protection active via un systeme de domotique vous assurera une securité maximale.

Environ 90 000 cambriolages ont lieu chaque année. Protéger son habitation contre les voleurs est donc indispensable, ce qui ne signifie pas qu'il faille transformer sa maison en forteresse. Fermer simplement sa porte à clé, geste que beaucoup de personnes négligent de faire systématiquement, est déjà une bonne mesure de prévention. Mais il est également inutile de doubler les serrures à l'avant si la porte arrière s'ouvre en soufflant dessus… Conclusion: protéger son habitation doit être une démarche logique et globale.

Faisons le tour de toutes les mesures qui peuvent rendre la vie dure aux cambrioleurs.

Qui est notre voleur?

La raison de certaines mesures de sécurité, comme fermer sa porte à clé, est évidente. Mais pour comprendre certaines autres dispositions ou les adapter à sa propre habitation, il faut connaître un peu le "métier" du cambrioleur moyen, ses modus operandi ("façons de faire") et ses habitudes comportementales. Sachez aussi qu'une maison cambriolée a plus de chances qu'une autre d'être visitée à nouveau. Soit, cas plus fréquent qu'on le croit, parce que, connaissant les lieux, le voleur revient; soit parce que la maison offre certaines caractéristiques attirantes ou facilitantes et sera forcément repérée un jour ou l'autre par un autre cambrioleur.

Donc, avant un vol et surtout après, il faut examiner son habitation très attentivement afin de "changer les données" et de compliquer singulièrement la vie des cambrioleurs éventuels.

Comment procède le cambrioleur "moyen"?

Soixante-trois pour cent d'entre eux rentrent tout simplement par la porte et 34% par une fenêtre, non pas en cassant la vitre, mais en forçant le châssis, ce qui est plus silencieux. Ils emportent majoritairement argent, bijoux et chèques. Le matériel hi-fi, vidéo et photo, les cigarettes et l'alcool viennent ensuite. Le critère de choix est la facilité de revente, car la plupart des voleurs se débarrassent très vite de ce qu'ils ont pris, via un receleur.

Les cambriolages coûtent en moyenne aux victimes entre 500 et 1 250 €, dégâts compris. Ce n'est pas énorme, mais le traumatisme psychologique est très fort et la sensation de "viol" est ressentie longtemps. Cela s'explique notamment par le fait que la maison est pour tous le refuge ultime, l'endroit où il fait bon se réfugier, dans un monde perçu comme hostile. Si ce refuge est lui aussi violé, le sentiment de révolte est puissant. Le sentiment d'injustice est peut-être dû aussi au fait que seulement 12% des cambriolages sont élucidés.

Heureusement, le cambriolage ne s'accompagne qu'exceptionnellement de violence: le souci principal du voleur est de ne pas être reconnu. Il agit donc très vite (environs 7 a 15 minutes), limite les risques, évite le contact et reporte son projet si un obstacle survient.

Contrairement à une idée répandue, ce n'est pas l'occasion qui fait le larron: le voleur sort de chez lui avec le projet bien arrêté de voler ce jour-là. Puis il cherche jusqu'à ce qu'il trouve une cible. A ce moment, une faiblesse repérée dans un bâtiment (une fenêtre ouverte ou une échelle qui traîne) constitue "l'occasion" de choisir ce bâtiment plutôt qu'un autre, mais elle n'est pas à l'origine du projet de voler. D'ailleurs, la moitié des cambrioleurs font deux à trois déplacements de repérage avant de passer à l'action.

Encourager… la démotivation
Certaines mesures de retardement peuvent vous sembler dérisoires. Qu'est-ce qu'un verrou de plus face à un pied-de-biche manié adroitement? Et bien, il peut faire la différence. Car les larrons sont toujours pressés: des études ont montré que s'ils ne sont pas parvenus à entrer dans la maison après 2 minutes, 60% d'entre eux tournent les talons. Ce pourcentage d'abandon monte à 90% si l'obstacle résiste plus de 3 minutes! C'est ce que les spécialistes appellent le facteur de démotivation.


La prévention passive

Les comportements

Les mesures comportementales sont les plus immédiates. Elles ne coûtent rien.

1. Prenez l'habitude de fermer tout ce qui dispose d'une fermeture ou d'une serrure

  - Fermez portes et fenêtres avant la nuit ou en cas d'absence, même brève.
  - Fermez les portes de garage.
  - Fermez la barrière du jardin (même si elle est relativement facile à escalader; elle gênera le voleur au moment d'emporter le butin).
  - Ne laissez pas les clefs sur les serrures du côté intérieur.
  - Cachez les clefs.
  - Rangez-les toujours au même endroit.
  - Ne placez jamais d'étiquette avec vos nom et adresse sur le porte-clés. En cas de perte, vous ouvrez la porte aux voleurs.
  - Ne laissez jamais vos clés aux endroits classiques: sous le paillasson, derrière un pot de fleurs,

2. Evitez de signaler que la maison est vide

  - Pas de mot sur la porte signalant votre absence au facteur.
  - Pas de message sur le répondeur du téléphone annonçant que vous êtes parti, et surtout pas la date ou l'heure de votre retour.
  - Pas de boîte aux lettres qui déborde. Pas de volet ferme pendant la journee a l'avant de votre maison. Mieux vaut laisser un volet ouvert que de signaler votre absence

3. Mieux, simulez l'activité dans votre maison en cas d'absence

  - Prévenez vos voisins de votre absence: demandez-leur de vider la boîte aux lettres, voire, si vous êtes vraiment en bons termes, de fermer les volets le soir et de les ouvrir le matin, de tondre la pelouse, ou d'entrer dans la maison pour vérifier que tout est normal. Vous leur rendrez ce service à votre tour.
  - Prévenez la gendarmerie ou la police communale de vos dates de vacances; leurs patrouilles passeront régulièrement surveiller votre habitation.
  -Laissez de l'éclairage dans la maison; pas une lampe fixe, mais plusieurs, raccordées à la domotiques, pour créer des allumages et des extinctions à des moments variés. Pourquoi ne pas aussi allumer automatiquement un poste de radio pendant certaines heures du jour et de la soirée? Fermez vos volets le soir et ouvrez les le matin grace a la domotique.

4. Privilégiez la visibilité à l'intimité

  - Limitez la hauteur de vos haies et clôtures. En effet un cambrioleur ne veut pas etre vu pendant son travail
  - Faites en sorte que portes et fenêtres soient visibles de la rue, des voisins.
  - Installez tout autour de la maison des lampes de forte puissance (plus dissuasives) couplées à votre domotique.

5. Cachez les biens de valeur

  - Tâchez qu'on ne puisse voir de l'extérieur ni argent, ni portefeuille, ni bijoux, ni matériel hi-fi, photo, informatique, télévision.
  - Si vous venez d'acheter un ordinateur ou un électroménager de valeur, ne mettez pas les cartons d'emballage à la rue avec vos poubelles.
  - Rangez votre outillage, vos outils de jardin, votre tondeuse hors de vue.

6. Ne facilitez pas le travail du cambrioleur

  - Ne laissez pas votre échelle à l'extérieur, ni un tournevis, ni un marteau, ni un pied-de-biche.
  - Dispersez vos bijoux, chèques, valeurs, en plusieurs points de la maison.
  - Placez vos objets de valeur dans un coffre à la banque ou dans un coffre chez vous, scellé et caché.

Le matériel

Nous l'avons vu précédemment, les points d'entrée principaux des cambrioleurs sont les portes et les fenêtres. Nous étudierons donc en détail la façon de les renforcer. Avant cela, citons rapidement d'autres voies d'accès:

Les soupiraux: attachez-les par l'intérieur avec une chaîne scellée, de sorte qu'on ne puisse les enlever.

Les descentes d'eaux pluviales: empêchez l'escalade en les garnissant de dispositifs prévus à cet effet, pourvus de pointes métalliques.

Les coupoles thermoformées: préférez-les en polycarbonate, virtuellement incassable, et faites-les monter avec des vis indévissables.

La barrière du jardin: placez un cadenas. Ajouté à d'autres éléments, cela peut suffire à décourager le voleur, qui trouve là un obstacle supplémentaire au moment d'emporter un butin encombrant ou de fuir en vitesse.

Les portes intérieures: de l'avis général, sauf s'il s'agit d'une porte renforcée, il vaut mieux ne pas les fermer à clé. Facilement défoncées ou arrachées, elles ne retarderont pas l'effraction mais leur destruction vous occasionnera des frais supplémentaires.

Les toitures: si des travaux sont en cours, tâchez qu'on ne puisse accéder au toit facilement. Mais sachez que certains voleurs se sont déjà introduits dans une maison en soulevant les tuiles et en découpant la sous-toiture… Privilégiez donc les sous-toitures rigides.

Les portes

Les portes peuvent être forcées:
  - en employant des fausses clés, un crochet ou un passe-partout,
  - en arrachant le cylindre (possible s'il dépasse de plus de 2 mm de la garniture),
  - en arrachant la garniture pour accéder ensuite au cylindre,
  - en perforant le cylindre avec une foreuse,
  - en sciant ou en repoussant le pêne (partie métallique de la serrure qui rentre dans la gâche),
  - en déformant la gâche (partie creuse dans le montant du chambranle),
  - en forçant le chambranle au pied-de-biche (possible s'il existe plus de 2 mm de jeu entre porte et chambranle),
  - en soulevant ou en arrachant les charnières pour sortir la porte de l'encadrement
 
Slideshow is powered by Noobslide